“Breintenfeld” Musik impro magazine

PIERRE FENICHEL TRIO par Isabelle Courtais

Label Durance BRE032015 / Orkhêstra International

Voici une « pépite », un cd mystérieux proposé par le très beau Label Durance, distribué par Orkhêstra*, pour lequel nous avons attribué sans hésiter notre sélection MusikImpro. Breitenfeld, titre énigmatique, se dévoile dans les liner notes précises et passionnantes écrites par Pierre Fenichel, contrebassiste et porteur du projet, que l’on connaît davantage en tant que sidemen impliqué dans les projets du saxophoniste Raphaël Imbert. Cet album est un hommage méticuleux et très personnel au tandem Desmond / Brubeck ( rappelons que D. Brubeck est mort récemment, le 5 décembre 2012 ). Peut-être même davantage un hommage à Desmond, si l’on en juge par le raffinement de l’ambiance sonore, belle, pleine et profonde, nourrie tout du long par le trio, emmené par Fenichel et porté intensément par Cédrick Bec à la batterie et Alain Soler à la guitare, deux musiciens totalement inspirés et investis, à l’image du leader dans ce projet.

Les morceaux s’enchaînent, presque comme une suite ; The City Is Crying, rompant avec le time hypnotique de la version originale (Jazz Impression Of Japan), Eleven Four habillée ici d’un rock fun presque électro-jungle, Fujiyama au caractère mélancolique et dont les harmonies tout en accords mineurs soulignent les infexions chantées du bassiste leader en un superbe solo de contrebasse…

L’album s’achève sur The Duke, pièce maîtresse de Brubeck, offrant en cette version un arrangement dépouillé et singulier, aux connotations country déposées par la guitare, où le batteur joue les “peaux” à la main ; une parfaite relecture de l’original en quelque sorte. Le projet tout entier, conduit de main de maître par Fenichel, affirme une ré-appropriation généreuse et signifiante d’une oeuvre qui mérite d’être découverte ou redécouverte. Hommage certes, mais quel hommage !

La musique de Pierre Fenichel et de ses amis Bec et Soler, réinterprétant Brubeck et Desmond, rare et raffinée, est intimidante de beauté… »
http://www.musikimpro.fr/spip.php?article30

Hommage vivant snes sup

29 May 2017

Titrer un album « Breitenfeld » tient de la gageure. D’autant que, si vous n’ouvrez pas le « digipack » – un mot curieux, n’est-il pas ? – vous ne savez pas quelle sauce musicale vous allez goûter. La page 4 de couverture, soit l’envers du CD, donne une indication précieuse. Quelques titres titillent l’oreille : « The Duke » – et vous

+ Read more

Rattrapage (chapitre 2) : la musique mystérieuse 20 mai

29 May 2017

PAR MICHEL ARCENS * C’est sous le titre « Breitenfeld », véritable patronyme du saxophoniste Paul Desmond, que le contrebassiste Pierre Fénichel a sorti il y a quelques semaines un disque (Label Durance distribution Orkhêstra) avec Alain Soler (g) et Cédric Bec (dm). Un « mot » de Paul Desmond dont on sait quel rôle il a joué auprès

+ Read more

Jazz magazine

29 May 2017

Pierre Fenichel Trio « Breitenfeld » par PHILIPPE VINCENT ( jazz magazine N°682 avril 2016) En compagnie d’Alain Soler (g) et Cedrick Bec (dm), le contrebassiste Pierre Fenichel (entendu récemment dans, entreautre, divers « projets” de Raphaël Imbert) propose une relecture inspirée de thèmes de Dave Brubeck et de Paul Desmond (Breitenfeld de son vrai nom). Au fil

+ Read more

Culture Jazz

29 May 2017

Pierre FENICHEL TRIO : « Breitenfeld » par Pierre Gros (Culture Jazz 10 mars 2016) Label Durance  On aime ! De Paul Emil Breitenfeld, pour le grand public Paul Desmond, on connaît le tube, moins sa vie sentimentale de coureur de jupon boiteuse et instable, son appétence pour la littérature version beatnik. Détails peut-être mais

+ Read more

BREITENFELD

29 May 2017

Citizen Jazz – Pierre Fénichel Trio – Breitenfeld